Quand une femme enceinte vous rend aveugle

La grossesse, c’est beau, un bébé grandit là dans nos jolis bidons tout ronds.

La grossesse, c’est merveilleux, on est deux dans un même corps.

La grossesse, c’est une expérience magnifique, c’est sentir nos bébés bouger.

………………

Tu vois toi qui penses que la grossesse c’est quelque chose de fantastique, que la grossesse c’est pas si difficile que ça, toi qui trouves ça beau mais toi aussi qui détourne ton regard quand tu nous vois arriver nous, femmes enceinte, en caisse prioritaire, sans te douter de cet inconfort qu’on peut ressentir a rester debout, en attendant que toi, humain que tu es, accepte de nous laisser passer !

Alors oui la grossesse n’est pas une maladie c’est un état, mais ce n’est pas un état des plus reposant ! Est-ce là une raison pour toi de refuser de nous laisser passer devant toi au supermarché ? Ou de nous laisser ta place assise dans le bus ou le métro ?

Toi qui penses que la grossesse c’est tellement beau, que ça peut pas être si difficile que ça, que c’est QUE 9 mois !

Sache que la grossesse du début à la fin c’est pas tout rose !

Le premier trimestre, notre ventre ne se voit pas et pourtant c’est 3 mois plus que difficile à vivre, rythmé par une  fatigue, des malaises, des nausées qui non ne sont pas QUE matinales mais qui sont là TOUTE la journée, des vomissements dont on se passerait bien. Les maux de ventre dû à un transit ralentis, parce que oui, tu dois bien savoir que quand tu ne vas pas faire caca t’as mal au bide ! Sans parler des douleurs ligamentaires, certes bon signe pour nous, car ça veut dire que notre bébé grandit, mais bon sang c’est douloureux ! Puis à tes risques à péril qu’on ne soit pas trop ballonné en caisse, parce que l’évacuation de prout on ne la contrôle pas forcément. Les nichons, aaaah les nichons douloureux, on a qu’une envie c’est de rentrer rapidement chez pour retirer ce soutient gorge qui nous fait souffrir.

Alors rien que là, t’as vu ? On n’a pas de gros ventre qui pèse mais on est déjà bien servi !

Le deuxième trimestre, nos bébés bougent, c’est merveilleux, sauf quand il s’amuse à prendre notre vessie pour un trampoline ou un fauteuil !!!!  Le ventre commence à prendre du volume, la nuit on ne dort pas forcément super bien, donc on peut être dans le pâté. Et c’est bien connu qu’un bébé aime bizarrement nous refaire l’intérieur de l’utérus en pleine nuit, donc je te laisse imaginer la fatigue que ça peut entraîner ! Faut que je te parle de notre groupe de futures mamans qui sont, malgré la fin du 1er trimestre fini, encore abonnées à la cuvette des toilettes, la tête dans la cuvette hein je te parle hein pas les fesses !

Tu vois là aussi, même c’est le 2eme trimestre est connu pour être le plus cool, nous avons quand même un certain inconfort !

Le troisième trimestre !!! Est-ce que tu savais que lors du 9eme de grossesse c’est comme si on devait supporter un pack de 6 L de lait (ou d’eau au choix) dans notre ventre ????? Imagine l’état de notre dos ! Sans parler de ce petit bébé tout mignon, qui petit à petit ce met dans le bassin, en appuyant sur notre symphyse pubienne et qui ça fait un mal de chien quand on marche (d’où la démarche de canard, tu sais comme les oies dans les Aristochats). Cette sensation terrible de devoir garder les cuisses serrer de peur que notre bébé tombe. Des coups de jus qu’on ressent dans le vagin quand notre bébé bouge sa jolie petite tête. Des remontés acides, car ces petits bébés ont leur jolis petits popotins qui soulèvent notre estomac. A nouveau le transite ralenti car nous avons des utérus énormes qui font pression sur nos intestins et nous empêche de faire caca ! Encore les prouts incontrôlés ! Ha ha ha et les fuites de colostrum qui ne préviennent pas ! Haaaaaaan j’allais oublier les HÉMORROÏDES, ces petites choses qui nous gène tant le derrière, ça démange c’est horrible ! Puis ENCORE la fatigue, à cause des nuits blanches. Nos jambes qui gonflent quand on reste trop longtemps debout et là on peut dire adieu à nos chevilles et bonjour à ces magnifiques poteaux ! Les fuites urinaires, parce que notre périnée supporte ce fameux poids d’environ 6 kg, parfois plus si le bébé fait plus de 4kg, juste en éternuant, en toussant ou parce que bébé prend encore notre vessie pour un tremplin ! Et évidement les contractions, et oui car ont peut les ressentir tôt, elles n’ont pas forcément d’effet mais c’est juste inconfortable de ressentir des contractions !

Alors oui, il y a des moments dans notre grossesse où on va se sentir bien, mais est-ce une raison de ne pas nous laisser passer devant toi ? Après tout tu n’es pas dans notre corps, tu ne sais pas si là maintenant dans cette file d’attente PRIORITAIRE, on est dans un bon ou mauvais moment de la grossesse ! Tu n’as pas le droit de juger notre état et d’estimer que ce n’est pas la peine de nous laisser ta place dans le bus !

Nous avons un droit pendant la grossesse, qui est d’avoir la priorité sur certaines choses, et encore sur trop peu de choses car ce ne sont que dans les files d’attentes et sur les places assises dans les transports en commun. Et toi qui va dans cette caisse prioritaire, tu le sais bien puisque c’est écrit en GROS, c’est également aussi écrit que tu t’engages à céder ta place à une personne à mobilité réduite ou une femme enceinte. Tu ne veux pas laisser ta place TU VAS AILLEURS !!!! On a le droit de profiter de ce petit droit qu’à une femme enceinte, même si nous sommes dans un bon jour !

Une personne dans un fauteuil roulant, il est paraplégique, donc une paralysie des membres inférieurs (les jambes quoi), c’est EGALEMENT UN ETAT il n’est pas MALADE, de ce fait, tu ne vas pas le laisser passer lui aussi sous prétexte qu’il n’est pas fatigué car il est assis toute la journée dans un fauteuil ??? C’est EXACTEMENT pareil pour une femme enceinte !

Ah oui là tu vas me dire que nous ont la choisi et sa paralysie lui il ne l’a pas choisi ?! Et alors, nous avons le droit de devenir mère ! Même s’il faut passer par là, tu ne sais pas par où certaines femmes ont dû passer pour avoir enfin un bébé.

Surtout que je rajoute qu’il n’y a que très peu de caisses prioritaires dans les commerces ! Tu ne veux pas être humain, civilisé et altruiste ? Va ailleurs dans ce cas là !

femmes-enceintes-transports-levez-vous-2

Maintenant je vais te laisser lire tous ces témoignages de mamans qui ont connu cette injustice pendant leurs grossesses. En suite, tu me diras si tu trouves NORMAL de se comporter ainsi !

Quand j’ai lu certains commentaires, j’ai étais outrée et scandalisé ! Je suis vraiment écœurée devant certains propos et je pèse mes mots ! Ça vaut également pour ces caissières qui ne font pas leur travail !

Céline :  » Enceinte de 8 mois au supermarché, j’arrive à la caisse prioritaire où il y a déjà 2 clients « a priori non prioritaires » et la caissière me dit qu’elle ferme et qu’il y a d’autres caisses… lesquelles étaient envahies par des touristes. Bref j’ai fait la queue ! « 

Angélique : «  Enceinte de 6 ou 7 mois ( ça date , la mémoire me fait défaut) , chez Ikéa un jour ou il y avait pas mal de monde et peu de caisse , je me mets à la file de la caisse prioritaire , la caissière me voit et me demande de passer devant car je suis enceinte et donc prioritaire. Un mec a fait un scandale , parce que je cite ( ou ça j’ai pas oublié) : « Elle est enceinte pas malade , c’est pas parce qu’elle a pas su fermer ses cuisses que je vais la laisser passer ! « 
Elle a du appeler la sécurité… « 

Flore-Hélène :  » Enceinte de mon deuxième, un jour je me suis assise sur un place réservée aux personnes handicapées/agées/enceinte car c’était la seule place qui me permettait de tenir la poussette avec ma « grande » de 18 mois et être assise. Un homme rentre, brandit sa carte et me dit : »levez vous je suis propriétaire ». Il avait l’air tellement près à faire des histoires que je me suis levée…
Mais je vois le bon côté des choses : une vieille dame en face de moi s’est indignée face au comportement de cet homme, et deux gentilles jeunes femmes se sont levées pour que prenne leur place (où je pouvais tenir ma poussette!) « 

Céline :  » J‘arrive à la caisse prioritaire avec mon gros ventre moulé dans un t-shirt vert fluo ; les clients devant moi me voient mais détournent vite le regard. Je suis allée à la caisse libre service, j’ai posé mon sac à main sur le plateau dépose marchandises, l’appareil s’est mis en erreur car je n’avais pas scanné « cet article » ; j’ai donc interpellé une employée qui m’a répondu « très sympathiquement » qu’elle était en pause… « 

Gaëlle :  » A une caisse prioritaire le jour de mon terme, j’avais 5-6 articles, une femme d’environ 60ans devant moi le caddy plein à craquer. Je lui demande si je peux passer elle me répond que je n’ai pas l’air si mal. Je lui explique que je suis quand même à terme, cette gentille dame me répond que je n’ai qu’à rester chez moi et envoyer mon mari faire les courses « 

Marina :  » Enceinte de ma première au supermarché, j’arrive en caisse prioritaire, un couple de personnes âgées me voit arrivé avec mon gros bidon 7 mois environ sorti de l’alitement donc démarche de canard, et là, la mamie tape sur l’épaule de son époux pour qu’il se retourne et fasse mine de pas m’avoir vu… Se sentant dévisager pendant 5 bonnes minutes la vieille dame se retourne et me regarde, et me dit d’un air agacé  » je suppose que vous voulez passer ??? « 
Bah oui je suis enceinte et prioritaire merci. « 

Maïté :  »  3 ème grossesse une personne du magasin me voit faire la queue , il y avait beaucoup de monde en juillet bébé est né en septembre, il me fait avancer à la caisse prioritaire un homme râle que je double. L’employé lui a rétorquer le jour où vous serez enceinte monsieur vous pourrez couper la file.
Dans le même magasin début septembre une dame devant moi tes à la caisse prioritaire dis à son mari te retourne pas elle est enceinte elle va demander à passer. Le caissier m’a vu et m’a fait passer devant. Ce n’est pas normal que ce soit les employés qui doivent faire la loi.  » 

Fanny :  »  Enceinte de 8 mois et 1 semaine, début décembre, je dois aller changer le cadeau de mon neveu pour ne pas qu’il y ait de doublon à Noël… Je suis obligée de passer par la caisse qui fait l’accueil en même temps. J’ai mon jouet. Un institut avec une dizaine d’enfants ayant chacun un jouet + les nombreuses décos de Noël… Les éducs me regardent mais ne me proposent pas de passer. Je ne dis rien… Ca s’éternise, entre les codes-barres qui ne passent pas, l’objet à échanger… La caissière d’à côté me propose de passer à sa caisse (sa gentille cliente insistant également pour me laisser sa place). Je les remercie (fortement) mais je suis obligée de passer à la 1ère caisse dans la mesure où il s’agit d’un échange… 30 min plus tard, je n’en peux plus, contractions sur contractions, mal au dos… Dans la voiture, je craque… J’ai accouché 2 jours après… « 

Ingrid :  » Avril 2015, enceinte de mon fils, je me dirige à une caisse « prioritaire » qui prenait les chariots dans le cas où l’on est censé être prioritaire… la nana à refusé car j’avais un chariot… et en partant elle se fait interpeller par sa collègue en lui signalant mon ventre qui se voyait assez!
La nana m’a regardé d’un air blasé et je suis allée à une autre caisse… « 

Camille :  » Quand j’étais enceinte de ma fille presque à terme en pleine canicule j’ai étè obligé de prendre le bus. J’avais des sueurs au bord du malaise, les gens assis me regardaient mais personne ne m’a proposé sa place sauf une petite mamie qui tenait à peine debout. J’ai bien évidemment refusé poliment sa place et j’ai pris mon mal en patience.
Oui être enceinte c’est pas une maladie mais j’aimerai bien en voir certains avec un ventre qui pèse plus de 4kg, qui vous cambre le dos comme un rapporteur et la fatigue en fin de grossesse ! « 

Céline : «  A 8 mois fait, avec ma petite fille, me présentant à une caisse prioritaire avec mes petits laitages, une jeune sportive à refuser que son compagnon me laisse passer en disant « et puis quoi encore elle attend comme tout le monde » mais n a pas manquée de se faire reprendre par d autres personnes. En grande ville c est pas de pitié mais dans l ensemble, pour ma part, les gens étaient attentifs . « 

Christelle :  » Décembre 2010 enceinte de 8 mois , des articles dans les bras mon mari demande à la caisse prioritaire de géant casino de nous laissé passé tout le monde as refusé disant que je n’étais pas handicapé et que j’avais l’air d’aller bien même la caissière n’a rien fait , nous sommes partis scandalisés « 

Hélène :  » Un jour, j’étais en caisse prioritaire en fin de grossesse et la chaleur insupportable (j’habite dans le Sud) , je me sens pas bien du tout, j’étais blanche cadavérique, je me sentais partir,. Je demande donc gentillement aux personnes juste devant moi (tout en étant à moitié allonger sur le tapis, s’ils peuvent me laisser passer, ils me disent NON (un non autoritaire et ferme), l’hôtesse de caisse voit la scéne et ne dit rien, mon conjoint commence à s’énerver en disant que c’était inadmissible et que les gens n’ont aucun savoir vivre …… la personne juste derrière nous m’a vu demander aux personnes de devant de nous laisser passer et a bien vu ma tête et là il nous regarde en nous disant excusez moi messieurs dames, est ce que je pourrais passer avant vous s’il vous plait, je n’ai que 2 bouteilles (une bouteille de coca et une bouteille de whisky) mon conjoint lui a donc demander si c’était une blague. c’est à nous de passer à la caisse, toutes nos courses sont sur le tapis et mon homme me voit partir, il me porte donc et me raméne sur le banc le plus proche pour m’allonger et l’hotesse de caisse lui a encore fais le reproche comme quoi il ne devait pas partir de la caisse comme ça car elle a du monde et pas de bol pour l’hotesse de caisse car c’est moi qui avait la carte bleue et mon conjoint ne connais pas le code donc il a attendu que je reprenne mes esprits donc là la caissière a péter un plomb « 

Florence :  »  Il faut surtout pas hésiter à vous manifester, c’est un droit !!
Moi à l’inverse j’étais enceinte de 5 mois et je faisais la queue mais j’étais bien j’avais le temps donc j’ai rien dit et la un vigile m’engueule me prend par le bras et me dit que je n’ai pas à faire la queue, qu’ils peuvent avoir des problèmes à cause de moi !
Moralité : demandez poliment à passer en caisse, c’est votre droit ! « 

Jennifer :  » Pour ma 2e j’ai contracté des 4mois et demi de grossesse… Et quand j’allais faire les courses je vous laisse imaginer du coup je demander à passer (chose que je n’avait pas fait a ma 1er grossesse), j’ai toujours fait pour ma 2e grossesse les courses avec ma maman (au cas où)et je contracter toujours +++, un jour ma mère va voir la caissière et lui dit la caisse prioritaire n’est pas ouverte et ma fille est enceinte (elle explique que je contracte ++ bref) réponses de la caissière bah elle fait la queue comme tout le monde il y a personne pour ouvrir la prioritaire…. Ça a fini avec la directrice du magasin qui finalement ma ouverte la caisse elle même.
Et une autre fois même magasin rebelote… J’arrive à la caisse et la la caissière me voit et me dit de passer, je remercie tout de même les personnes qui se trouver déjà à la caisse (la politesse ne tue pas hein !) Et la une personne qui a la cinquantaine de met à râler… Je ne me suis jamais sentie aussi mal, dans mon « malheur » toutes les autres personnes de la caisse l’ont envoyer boulé.. et encore il y en a plein d’autres à dire ! « 

Sacha : «  J’y ai eu le droit samedi.. j’étais en caisse avec Logan (22mois)un panier peu rempli (enceinte de 6mois) et y’avais 5 chariots devant moi (caisse prioritaire) j’avais des vertiges, tremblements et sueurs… et bien personne ne m’a laissé passer ( et pourtant ils m’ont tous regardé avant de se tourner et de faire semblant de ne pas me voir ni m’entendre…) c’était l’enfer j’en ai pleurer. « 

Séverine :  » Je me rappelle enceinte de ma fille, moment de Noël, dernier achats… Plein de monde chez nocibe… Je ne dis rien, prend la file d attente, et là surprise une dame du magasin vient me voir et me fait passer devant tout le monde… C’est la seule fois… Sinon c’est ignorance, style j’ai pas vu « 

Stéphanie :  » Premier grossesse à à peu près 5 mois de grossesse (j’avais 2h de trajet pour aller travailler train +métro) j étais assise sur un strapontin (chanceuse ce jour là généralement je restais debout) et là une femme enceinte jusqu’au cou limite prête à accouché rentre dans le wagon… Pas de place elle reste debout … Je regarde autour de moi et évidemment tous les gens ont les yeux rivés sur autre chose que cette femme … Bon ben je me lève et lui laisse ma place … Et donc oui laisser ma place à une autre femme enceinte car plus enceinte que moi… J ai trouver que c était un comble … Deuxième grossesse vient de se terminer et jamais on ne m a laisser passer en caisse ou ailleurs … J ai finis par ne plus rien attendre de personnes malheureusement « 

Kler :  » J’ai eu droit enceinte jusqu’aux oreilles à … Si t’es capable de faire tes courses t’es capable d’attendre à la caisse « 

Toujours cette ignorance ! C’est pire quand ça vient de toi, qui est une maman qui a connu ça et qui j’en suis, aurait aimé qu’on ne se comporte pas ainsi avec toi ! Je ne dirais jamais assez cette citation qui dit  » NE FAIS PAS AUX AUTRES CE QUE TOI MEME TU NE SOUHAITERAIS PAS QUE L’ON TE FASSE « 

La grossesse ne nous empêche pas de sortir, d’aller faire nos courses, de nous rendre à nos rendez-vous en transport ne commun, mais c’est pas pour autant qu’il faut estimer que si on peut faire tout ça que dans ce cas, on peut attendre comme les autres ou rester debout dans les transports. Je le répète une fois de plus c’est un DROIT !

Bientôt, je vais te parler, à toi future maman, d’une jeune boutique en ligne, qui veut lutter à sa manière contre ces incivismes. Suis bien, car il y aura aussi un concours avec où 5 futures mamans sortiront gagnantes !

Laisser un commentaire

28 commentaires sur “Quand une femme enceinte vous rend aveugle”

%d blogueurs aiment cette page :