Bébé Little est né !


Lundi 28 Janvier 2013 (39sa+2)

Il est 16h15 quand j’arrive à la maternité pour mon monitoring hebdomadaire, j’ai du attendre déjà bien 3/4h heure avant d’être installée…17h, on m’installe, en même temps je demande si c’est possible d’avoir un décollement des membranes, sauf que c’était une puéricultrice donc fallait que j’attende de voir la sage femme…
Durant le monito une élève sage femme arrive pour me poser toutes les questions habituelles et je lui demande si je peux avoir un décollement, et la elle a compris que je demandais une rupture artificielle de la poche des eaux, du faite qu’elle n’est rien compris de ce que je demandais elle est parti et j’ai bien cru que j’allais m’effondrer en larme tellement j’en pouvais plus.

17h45, c’est la fin du monito, la j’ai vu la sage femme qui s’occupée de moi depuis que j’ai du commencer les monitos, j’avais des étoiles pleins les yeux en la voyant ouvrir la porte.Je pose, pour la 3eme fois, ma question, « Est ce que je peux avoir un décollement ???  » la elle me dit, « Vous, vous en avez marre ! » et elle accepte volontiers à condition que mon col soit favorable.

17h55, une fois le monito débranché, elle m’examine, d’après elle col ouvert à 2 doigts (je dit « d’après elle » car vous verrez plus loin) et court donc idéale pour le décollement.Le dans ma tête je saute de joie (mais pas trop car ça fonctionne pas forcément)Elle me fait le décollement, c’était fort désagréable mais pas douloureux (c’est quand je me suis mis debout que j’ai eu un peu mal)

18h05, J’appel mon compagnon pour qu’il vienne me chercher, hors de question que je rentre chez moi en bus après un décollement (on sait jamais) le temps qu’il arrive je commence à avancer à pied, histoire d’essayer de faire avancer les choses, je ressens quelques contractions mais sans plus.

18h30, on arrive à la maison, toujours quelques contractions mais je me pose pas trop de question à ce moment car je savais que le faite de solliciter le col comme elle la fait pouvait provoquer des contractions.

21h00, les contractions ce sont faite plus régulières, toutes les 5 min j’ai pris 2 spasfon mais ça n’a eu aucun effet.

21h30, mon compagnon me fait couler un bon bain bien chaud comme je les aimes, les contractions s’arrêtent peu de temps après que je sois rentrée de dans, quand je sort du bain je suis dépitée, je me dit que c’était un faux travail, j’avais envie de pleurer et mon homme était dégoûté lui aussi..

22h30, on ce met au lit et la les contractions ont refait surfaces, toutes les 5 min mais toujours très supportables, je prend à nouveau 2 spasfon et la encore aucun effet, je le dit à mon homme il était tout content, il voulais qu’on aille à la mater mais je lui est dit qu’il fallait attendre encore au moins deux heures. Je lui dis de dormir (chose qu’il a exécuté rapidement) et moi j’ai vu les minutes défilées je noté sur une petite application de mon téléphone toutes mes contractions.

Mardi 29 Janvier 2013

2h00, je réveille mon compagnon et je lui dis que j’appel la maternité, je leur dit que j’ai depuis 3 bonnes heures j’ai des contractions toutes les 5 min et très supportables, que j’ai pris deux fois du spasfon sans aucun effet et que j’ai pris un bain mais elles sont revenu après celui ci, la sage femme me répond « Eh bien c’est le moment de venir »

3h00, on arrive (enfin, oui normalement on met seulement 10 min pour aller à la maternité mais il a tellement pris tout son temps le monsieur pour ce préparer….) à la maternité, la sage femme m’installe le monito et m’examine, je lui est dit que j’était à 2 la veille et la elle me dit « ma collègue devait avoir des doigts plus fin que les miens car pour moi vous êtes à 1 et demi, 2 si je force un peu » donc elle me donne un premier suppositoire voir si elles s’arrêtent ou pas, ça continu donc elle m’en donne un 2 eme et ça continu toujours, après 1h de monito elle m’examine a nouveau et la elle me dit que que cette fois ci elle avait plus besoin de forcer pour mettre 2 doigts et mon col commençait à s’effacer.

4h15, on s’installe dans une chambre, la sage femme me passe un gros ballon, mon homme va chercher les valises vu que c’est la chambre que j’allais avoir après l’accouchement. Les contractions toujours là toutes les 5 minutes, niveau douleur j’aurais mi 2 sur 10.

6h45, toujours sur mon ballon, elles ne ce sont pas intensifiées j’avais même l’impression qu’elles c’étaient estompées, j’étais très fatigué car pas dormi depuis presque 24h, je me suis mi sur lit pour essayer de dormir un peu, j’ai fermé les yeux 10 min et la sage femme est arrivée pour me mettre le monito, celui ci devait durer 1h mais la relève des sages femmes a duré plus longtemps ou on m’avait oublié car du coup ça a duré plus de 2h (j’ai pu voir que comme par hasard on me met le monito et hop j’ai senti de nouveau les contractions, entre temps, mon compagnon a utilisé les toilettes et a cassé la chasse d’eau (il a fallu changer de chambre) et ma mère qui était parti à 5h de chez elle (du Vaucluse alors que je me trouve dans le Rhône) pour venir pour l’accouchement et est arrivée vers 8h.

9h00, on change de chambre, à peine on s’installe le gygy qui m’avait suivi pour toute la durée de ma grossesse débarque il m’examine col ouvert à 2 (toujours, mais je me suis dit ça doit être 2 et demi car il a des gros doigts) il me dit que vu que pour lui ça avançait trop doucement il voulait faire accélérer les choses en me déclenchant à 9h30 car bébé estimé à moins de 3kg à terme du à un ralentissement de croissance .

9h20, 2 élèves sages femmes (un mec et celle de la veille qui croyait que je voulait une rupture des eaux artificielle) viennent me chercher avec mon compagnon, pour m’installer en salle d’accouchement pour me déclencher, je rencontre la sage femme qui aller s’occuper de moi et m’accoucher elle était super sympas, il faisait 26°C dans la salle (j’exagère rien j’ai des photos à l’appuis) elle m’a expliquée que pour le déclenchement ou j’avais de la chance et la produit aller faire rapidement effet ou le contraire.

11h00, les contractions ce sont bien intensifiées, le produit à rapidement fait effet (YES !!!), elle m’examine, ouverte à 3, col tonique donc elle m’injecte un mélange de magnésium et de spasfon (ce mélange a pour vertu d’assouplir le col) douleurs des contractions entre 5-6 sur 10, elle me propose la péridurale mais je refuse, je ne la veux pas pour le moment car j’arrive encore à gérer les contractions malgré qu’elles soient douloureuses.

Je veux du saucisson !!!!

(La je voulais juste manger un peu de saucisson…)


14h00, col toujours à 3 et j’ai un peu fissurée, col toujours tonique donc nouvelle injection de magnésium et de spasfon.

14h30 les contractions sont devenu très insupportable mais je refuse toujours la péridurale.

16h15, Je ne gère plus les contractions on me pose la péridural, je n’est absolument rien senti car quand on ma installé le matin, on ma mi une crème anesthésiante pour que je sente le moins possible l’aiguille de l’anesthésie local donc celle avant la péri, je l’ai senti un tout petit peu et après elle me dit qu’elle va me faire la péri, et le je demande « ça y est vous avez piquée? » et elle me dit que oui, je ne la croyez pas… Une fois posée je lui dit que je sent encore des douleurs en bas du ventre a gauche elle arrive a faire en sorte pour que je ne sente plus rien, du coup j’essaie de dormir un peu mais 15 min après je rompe la poche des eaux.

17h15, elle m’examine et la grande surprise col ouvert à 9 et demi et totalement effacé , elle me dit qu’elle repassera dans 1h. Peut de temps après je recommence a avoir très mal en bas du ventre, je sent que ça pousse, j’ai très envie d’aller à la selle à chaque fois que je sent que ça pousse je fait de la tachycardie j’ai très mal, du coup la sage femme vient et elle me dit de surtout pas me retenir quand je sent que ça pousse c’est le bébé qui fait son chemin, elle appel l’anesthésiste pour me mettre un autre produit car j’ai vraiment très très mal, il aura fallu qu’elle me donne 2 produits différents pour ne plus avoir mal, je pouvais plus bouger les jambes il fallait qu’on me les tiennent car elles étaient trop lourdes.

18h30, on m’installe en chasse neige (genoux rentrés et pieds vers l’extérieur), j’ai un périnée trop musclé (je sais même pas comment j’ai fait pour me muscler le périnée) Mon compagnon a posé l’appareil photo sur une couveuse pour pouvoir tout filmer mais de loin car je ne voulais pas trop.

18h35, je commence à pousser, elle me fera une petite épisiotomie qu’elle me dira à la fin seulement (ça ne ma pas dérangée qu’elle me le dise qu’à la fin). Après celle ci la tête de de Lucas ce fixe (elle ne peut plus faire de va et vient) je continue de pousser, et la elle me demande brusquement d’arrêter, Lucas a fait le gymnaste il s’est enroulé le cordon 3x au tour du coup, mais cela ne la pas empêché de sortir et il n’était pas violet j’ai eu de la chance d’avoir un très long cordon…

18h50, elle me dit de venir chercher mon fils, je l’ai dans les bras et je le pose sur moi, un grand moment de bonheur et d’émotion pour mon compagnon et moi. Je ne dit rien, je ne pleur pas, je le regarde simplement, j’étais tellement heureuse, je l’ai embrassée sur le front et je les serrer contre moi. Mon petit Lucas, pesait 3,230 kg et mesurait 51 cm alors qu’il était estimé à 2,9 kg maximum. Un vrai moment inoubliable !!!

P1290095

Laisser un commentaire