[Maman étudiante #1] Remise en question 2


Oui, je me remets en question.

Sage-femme, ce métier est un magnifique métier, mais ce magnifique métier n’est pas joyeux à chaque accouchement

Je le sais déjà, j’en ai conscience mais je remets en question …

Si tu suis d’autres blogueuses, tu suis peut-être Julie, c’est une maman d’une petite fille prénommée Lina, il y a quelques jours, alors qu’elle était arrivée à terme, le coeur de son petit Edgar s’est éteint.

Je ne la connais que depuis peu, mais je regardais ces jolies photos qu’elle partageait en attendant le grand départ pour la maternité. Puis j’ai lu le drame.

Je me suis senti bouleversée, c’est tellement horrible, injuste, triste, les mots ne que trop faible pour décrire cette épreuve.

Ça m’a attristé, j’ai beaucoup pleurée, parce que je suis une maman et que j’ai essayée de me mettre à sa place …

Je me suis cachée dans mes wc pour ne pas avoir à expliquer à Papa pourquoi je pleurais alors que je ne l’a connaissais que depuis peu.

Et si, quand je devrais accoucher une maman, d’un bébé mort dans son ventre après les 9 mois d’attente et d’impatience, d’amour, de petits mots doux qu’il aura entendu, de caresse qu’il aura eu, des mouvements qu’elle aura ressenti, de cet état qui permet d’être 2 dans un même corps, pour qu’elle reparte chez elle sans son enfant, je ne sache pas garder mes émotions pour moi.

Que je ne sache pas, ne pas transmettre ma tristesse d’avoir fait naître un bébé décédé et de vivre la douleur des parents à des parents joyeux dont j’accoucherais un bébé en bonne santé.

Vais-je y arriver ?

12105906_1076459599031073_1535085759702368520_n


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “[Maman étudiante #1] Remise en question

  • johannaandrade

    Hello,

    Personnellement, j’ai eu un accouchement très difficile, j’ai fait une hémorragie de la délivrance et les sage femmes ont du laisser place aux gynécologues … Personnellement heureusement qu’elles étaient là parce qu’elles étaient peut être autant en panique que moi mais du coup très attachante à essayer de me réconforter, de me dire de tenir bon ç Effectivement il y a des situations difficiles mais heureusement tu ne seras jamais seule et aura tout ton équipe médicale à tes côtés ! 🙂

  • marie ingels

    Pour avoir passé un moment difficile sans cette issue fatale, les sage-femmes éprouvent des sentiments et sont confrontées plus que tu ne le penses. Elles ont toujours gardé leur calme bien que nous sentions la tension. Sans blaguer, ils étaient 12 dans la pièce avec moi prèts à agir si l’issue était fatale. Les sage-femmes sont préparées à ces situations. Le tout est d’apprendre à profiter de la vie chez soi après une dure journée et à célébrer toutes les victoires car il y a toujours des miracles et accepter le cycle de la vie avec respect.