Devoir changer d'assistante maternelle 7


Et oui, nous qui avions eu un coup de coeur pour elle, toi aussi d’ailleurs, quand je t’ai parlé des trois ass mat qu’on avait rencontré c’était elle qui fallait que je choisisse. Pour rappel le seul hic qu’on avait avec elle c’était la distance, elle nous avait donc proposée de venir les chercher le matin et de les ramener le soir. Elle devait garder Littlette et Mini Little 5 jours par semaine et Little seulement le mercredi et pendant les vacances scolaires.

Dès le premier jour, nous avons commencé à douter de sa capacité à pouvoir gérer nos enfants.

Elle savait que Papa ne travaillait pas pour l’instant, donc elle lui a demandé si jusqu’à ce qu’il reprenne son boulot en novembre il avait la possibilité des garder les 3 Littleaux tous les mercredis.  Ça nous a quand même fort agacé car avant de signer le contrat j’ai insisté plusieurs fois sur pour savoir si elle pouvait les garder tout les 3 en même temps et nous a assuré que oui. Là on a commencé à se demander comment elle aller gérer ça quand Papa reprendra le travail.

Bref, les jours suivant, elle nous a demandé de ramener les enfants plus tôt pendant deux jours, car elle voulait aller à la réunion de rentrée de ses enfants, c’est compréhensible, donc on lui a dit qu’il n’y avait pas de problème pour ça.

Sauf que nous nous sommes rendu compte qu’on aurait jamais du lui dire oui dès la première fois, car après elle a profitée de notre gentillesse. Je continue de t’expliquer.

Un vendredi soir elle dit à Papa que le lundi elle ne pourrait pas les garder car ce serait le jour de l’Aïd, mais qu’elle nous confirmerai ça le lendemain (donc samedi) car elle n’était pas sûre que ce soit dimanche ou lundi. N’ayant toujours pas de nouvelle le dimanche soir, je lui envoie un message et là elle nous dit qu’elle ne les gardera pas lundi. Honnêtement j’ai été très énervée et Papa aussi. Pour moi c’était pas normal qu’elle sache la date au dernier moment. Comment fait une personne musulman qui travail dans une société ? Elle prévient son patron la veille qu’elle ne pourra pas être présente sur son poste ?! Attention, j’ai rien contre cette fête, c’est le principe de devoir prévenir au dernier moment que je trouve irrespectueux. Le pire c’est quand le lundi, ce jour de l’Aïd, à la fac j’ai vue des étudiantes musulmanes présentent en cours ! Et ça m’a mis encore plus en colère quand j’ai appris que la date été fixé depuis 10 jours déjà …..

Bref, je continue.

Cette même semaine apparemment le mercredi elle s’est fait mal à la cheville, elle ne nous en a rien dit avant le vendredi matin. Ce vendredi matin, on se lève en retard, 10 minutes avant l’heure où elle doit arriver, je lui envoie vite un message pour lui dire de ne pas venir et que c’est Papa qui va les mener car on s’est lever en retard. Elle m’appelle, elle me dit qu’elle est au rond point (qui est à 300 m de chez moi), et me demande si elle peut ne pas les prendre ce jour là car elle a mal au pied depuis mercredi et qu’elle à du mal à conduire (PARDON !!!! Et elle prend mes enfants en voiture alors qu’elle me sort ça ???!). Elle a un rendez-vous de prévu le samedi pour passer un scaner. Dimanche soir, elle m’envoie un sms en me disant qu’elle ne pourra pas prendre les Littleaux le lundi car elle a rendez-vous chez son médecin à 11h30 …. Tu crois pas qu’elle aurait pu nous prévenir au moins le samedi ???? Au moins ça ? Le mardi matin, elle dit à Papa qu’elle a une rupture des ligaments de la cheville …..

Euh là en fait elle nous prend carrément pour des pigeons !!! C’est pas possible !!! Une rupture des ligaments c’est minimum 3 semaines d’immobilisation !!!! Et en plus elle ne porte aucune attelle …. Et on ne la jamais vue boiter …

Le mardi soir quand elle les ramène, Papa voit qu’elle porte enfin une attelle. Le jeudi matin plus d’atelle, car « ma cheville va mieux » qu’elle a dit. Mais oui 1 jour 1/2 d’attelle et pouf plus de rupture des ligaments et même si c’était qu’une entorse, moi qui y suis abonné, c’est au moins une semaine d’attelle !

Bref, la elle nous prend vraiment pour des abrutis.

Ah oui et puis Littlette qui ne pleurait plus en montant dans sa voiture, s’est remis à pleurer, et Mini Little qui n’avait jamais pleurer pareil pour lui. Le matin Littlette se cachait dans sa chambre et disait « peur nounou » et quand on la portait pour la mettre dans la voiture elle s’accrochait à nous, Mini Little faisait ça aussi.

Il y a un problème !

Elle gardait deux petites jumelles de 10 mois, l’une d’elle est apparemment allergique aux poils de chat, mais trop petite pour pouvoir faire des tests chez un allergologue. Du coup Littlette n’avait pas le droit de prendre son doudou avec elle chez la nounou, doudou qu’elle trimbale partout, le doudou dont elle ne se sépare jamais, le doudou qui la console, son doudou quoi ….

Puis elle nous demandait de plus en plus souvent de les ramener plus tôt le soir, jusqu’au jour où elle nous a carrément imposé une heure, car ça lui fait trop tard pour gérer ses enfants le soir etc. Ce sera quoi quand Papa reprendra le boulot et que non on ne pourra pas récupérer les enfants ?

Ah oui, j’oubliais ! Elle a également demandé à Papa qu’elle préférerait venir chercher nos enfants à 9h le matin au lieu de 7h pendant les vacances scolaires à cause de ses enfants ….. Si on à mis 7h sur le contrat c’est pas pour faire joli !!!!

Ok elle a des enfants, 4 enfants, le plus jeune ayant 3 ans, je comprends qu’elle doive s’occuper d’eux, mais elle aurait du dire non dès le début, c’est pas pour rien que nous avons insisté sur les horaires et la gestion des 3 enfants. Elle nous a fait perdre notre temps, et les Littleaux se sentaient trop mal.

On a donc cherché une nouvelle nounou pour eux et on en a trouvé une.

Quand on a mis fin au contrat, la nounou ne comprenait pas pourquoi on voulait arrêter là car ça se passait bien avec les enfants, qu’elle était toujours à l’heure (c’est sûr qu’avec 2h d’avance elle ne pouvait être qu’à l’heure), qu’elle arrivait très bien à gérer les 3 Littleaux (alors qu’elle nous a clairement dit qu’elle avait du mal hein dès le premier jour hein …..)

Bref ! Ça fait une semaine que les Littleaux sont chez leur nouvelle assistante maternelle, Littlette veut se faire belle pour voir la nounou tous les matins, ils ne pleurent plus ! Le soir ils ne veulent pas partir de chez elle, enfin, ça ce passe vraiment bien. Et Littlette est tellement contente d’avoir son doudou avec elle !

Rien à dire, on est vraiment content de l’avoir trouvé, et on a eu surtout de la chance qu’elle soit disponible dans notre commune alors que la rentrée est déjà passé.

Je regrette vraiment d’avoir choisi la nounou d’avant, on s’est rendu compte que tout ce qu’elle souhaitait c’est avoir les contrats….

 


Laisser un commentaire

7 commentaires sur “Devoir changer d'assistante maternelle

  • lesideessoaddict

    Coucou,
    Je viens de lire avec attention ton témoignage car je suis aussi assistante maternelle et je trouve cela honteux de la part d’une autre assistante maternelle de faire celà.
    Ca nuit à l’image de l’assistante maternelle mais nous ne pouvons rien faire.
    Je pense que dès le début au 2ème hic tu aurais pu arrêter le contrat pendant la période d’essai et ne pas laisser trainer l’affaire car des enfants sont en jeux. Je suis heureuse pour vous que vous ayez trouvé finalement chaussure à votre pied.
    Bises
    Sophie

  • lilies02

    Ton témoignage me fait penser à ce que j’ai vécu mais tu as la chance que tous les soucis soient apparus de bonne heure.

    Moi ça a duré plus d’un an… Le truc des heures était devenu infernal… y avait des fois j’avais même plus le temps de sortir du boulot qu’elle envoyait un message pour que je n’oublie pas de venir chercher mon fils.
    Elle savait qu’elle gardait des enfants mais elle prenait ses heures de kiné, pile pour la sortie d’école donc je devais courir chercher mon fils et récupérer ma fille dans la précipitation.

    Ma fille ne voulait plus y aller, les deux étaient tendus, dormaient mal et j’ai appris par la suite, une fois soulagés de ne plus la voir, un tas de choses horribles (gaver mon fils pour le faire manger, interdire à ma fille de faire pipi, la punir dehors sous la pluie, leur imposer de rester assis dans un coin sans parler, sans bouger ni jouer, interdire à mon fils de dire quand il est réveillé ni même de pleurer…. et j’en passe).

    Elle psychosait beaucoup sur la maladie et se trouvait un tas de truc…. Elle nous appelait et il fallait être là dans la demi heure parce qu’elle partait aux urgence mais bizarrement pour quelqu’un avec une maladie soit disant grave, elle n’y est jamais restée.

    C’était devenu un enfer… au point où même moi ma hantise c’était de la voir, de lui faire face.

    J’ai eu la chance de trouver une nounou à l’écoute qui a été sensible à ce qui se passait et à gagner la confiance de mes enfants, et la notre.
    Nous travaillons encore sur certaines choses bien que ça fasse trois ans…

  • lilies02

    Ton témoignage me fait penser à ce que j’ai vécu mais tu as la chance que tous les soucis soient apparus de bonne heure.

    Moi ça a duré plus d’un an… Le truc des heures était devenu infernal… y avait des fois j’avais même plus le temps de sortir du boulot qu’elle envoyait un message pour que je n’oublie pas de venir chercher mon fils.
    Elle savait qu’elle gardait des enfants mais elle prenait ses heures de kiné, pile pour la sortie d’école donc je devais courir chercher mon fils et récupérer ma fille dans la précipitation.

    Ma fille ne voulait plus y aller, les deux étaient tendus, dormaient mal et j’ai appris par la suite, une fois soulagés de ne plus la voir, un tas de choses horribles (gaver mon fils pour le faire manger, interdire à ma fille de faire pipi, la punir dehors sous la pluie, leur imposer de rester assis dans un coin sans parler, sans bouger ni jouer, interdire à mon fils de dire quand il est réveillé ni même de pleurer…. et j’en passe).

    Elle psychosait beaucoup sur la maladie et se trouvait un tas de truc…. Elle nous appelait et il fallait être là dans la demi heure parce qu’elle partait aux urgence mais bizarrement pour quelqu’un avec une maladie soit disant grave, elle n’y est jamais restée.

    C’était devenu un enfer… au point où même moi ma hantise c’était de la voir, de lui faire face.

    J’ai eu la chance de trouver une nounou à l’écoute qui a été sensible à ce qui se passait et à gagner la confiance de mes enfants, et la notre.
    Nous travaillons encore sur certaines choses bien que ça fasse trois ans…