La courbe de température


Est-ce que ça te parle ? Savais-tu que faire une courbe de température peut t’aider dans ta période d’essais bébé ?

Et oui, car tes hormones ont une certaine influence sur ta température corporelle.

Il est d’ailleurs fréquent qu’un gynécologue ou une sage-femme demande de faire une courbe de température. Car elle peut aider à trouver un problème dans ton cycle, comme avoir des cycles anovulatoires.

Donc cette courbe va t’aider va t’aider à détecter le jour de ton ovulation. Mais attention, tu le sauras une fois qu’elle sera passée. Ça ne fonctionne pas comme avec les tests d’ovulation lui t’indique quand l’ovulation va se produire (entre 12 et 36h après le TO positif voir le billet sur les TO ici). La courbe de température va elle te dire quand a eu lieu ton ovulation et surtout si elle a bien eu lieu.

Dans certains cas, elle peut indiquer une nidation (ça c’est cool !).

Aujourd’hui je vais donc t’aider à comprendre et interpréter une courbe de température.

Tout d’abord les bases !!

La courbe de température va alors représenter les 3 phases de ton cycle menstruel.

La première est la phase folliculaire, la phase où l’ovocyte va terminer sa maturation, donc avant l’ovulation. Elle sera représentée par le plateau bas.

La deuxième phase étant celle de l’ovulation. Elle sera représentée par un pic +/- important vers le bas. Le lendemain de l’ovulation ta température va augmenter d’un coup en plateau haut. En effet cette hausse est dû à la progestérone qui est produite après l’ovulation par le corps jaune.

La troisième est la phase lutéale, celle qui suit l’ovulation. C’est durant cette phase que l’ovocyte non fécondé va migrer et être dissout. Si c’est un ovule (ovocyte fécondé), il va migrer et se nider dans ton utérus. Elle sera donc représentée par le plateau haut.

Lors d’un cycle anovulatoire (absence d’ovulation), ta température va stagner ou faire des « zigzag ». Les plateaux ne seront pas distinguables.

Il existe des courbes triphasiques. Elles sont peu fréquentes et sont, en règle générale, signe d’une grossesse. Alors attention hein, tu peux être enceinte sans avoir ce genre de courbe. Mais si jamais tu remarques qu’il y a une 3ème phase sur ton plateau haut de ta courbe, tu as de fortes chance d’être enceinte.

Avant de t’en dire plus, je vais te montrer comment reconnaître les phases.

Courbe de température « classique »

Donc là, tu peux voir qu’on distingue bien les plateaux. Le plateau bas où ta température corporelle est basse. L’ovulation ici à J13. Et le plateau haut où ta température corporelle remonte jusqu’aux prochaines règles.

Lorsqu’il y a une grossesse, ta température va rester en plateau haut. Car il y aura eu nidation et donc production de progestérone qui est à l’origine de ce plateau haut, va continuer d’être produite.

Ta température redescend normalement avec l’arrivée des règles. Mais ce n’est pas toujours le cas. Ne commence pas à psychotter parce que ta température est encore haute malgré tes règles. Ta température peut mettre un certain temps à chuter, ça peut aller jusqu’à 4 à 5 jours après l’arrivée de tes règles. A moins que tes règles soient très peu abondantes, ce qui pourrait signifier que ce sont des règles anniversaire et que tu es enceinte.

Courbe de température anovulatoire.

Là tu peux voir que les plateaux ne sont pas distinguables. On retrouve souvent ce genre de courbe sur des cycles irréguliers. Ce qui est également souvent signe de dérèglement hormonal. En montrant une courbe comme celle-ci a ton gynéco, il te fera faire des bilans hormonaux afin de trouver d’où vient le problème.

Courbe de température triphasique.

Durant le plateau haut, donc pendant la 2eme phase de ton cycle, tu vas peut être voire qu’il y a une troisième phase qui se forme. Ta température va encore monter est stagner sur un nouveau plateau. C’est ce qu’on appelle donc une courbe triphasique.

En faisant des recherches à ce sujet sur internet, tu vas certainement lire que la nidation peut être visible sur une courbe. Elle créerait une baisse de température en plateau haut. Sache que ce n’est pas fiable du tout, car durant la phase lutéale, ta température varie, elle ne reste pas forcément constante. Tu pourras donc constater des baisses de température, sans que cela ne soit signe de nidation.

Maintenant, je vais t’initier à l’art de prendre ta température.

Attention, t’es prête ?

Tu prends ton thermomètre et HOP ! Dans les fesses !!!

Et sûrement pas ailleurs ! Bon en même temps j’espère que ça ne te viendrait pas à l’idée de mettre un thermomètre rectal dans ton oreille…. Non mais sinon sans rire, je veux dire par là, n’utilise pas de thermomètre frontal ou auriculaire. Et pas de prise sous le bras ni dans la bouche.

Hors mis le thermomètre rectal avec la prise dans le derrière, les autres thermomètres ne sont pas assez fiable ! Pour avoir une courbe de température avec des données fiables, il est très important de prendre ta température de l’intérieur ! Car il n’y aura qu’elle qui te donnera ta température exacte !!!!

Donc tu as compris c’est un thermomètre rectal et rien d’autre !!

Bon tu vas pas chipoter quand même hein, ton chéri te met bien son machin dans ton vagin (oui t’as vu ça rime). Alors tu peux mettre ce truc dans ton anus 10 secondes, c’est faisable, je suis sûre que tu ne le sentiras même pas.

Tu dois commencer à prendre ta température le premier jour de ton cycle. Donc le premier jour de tes règles.

Ensuite il y a certaines conditions à respecter pour pouvoir faire une courbe de température :

1- Utiliser un thermomètre rectal (je le redis au cas où t’es oubliée).

2- Toujours utiliser le même thermomètre !

3 – Prendre ta température tous les matins à heure fixe !

4- Toujours prendre ta température au moment du réveil !

5- Avoir dormi minimum 6h sans interruption 

Alors attention, si tu choisis de prendre ta température à 7h et qu’un matin tu te réveilles à 6h30, n’attends pas 30 minutes dans ton lit, pour la prendre à 7h. Il est très important de la prendre au réveil, même si c’est 1/2h avant. Ne pose pas le pied par terre, ta température va remonter et fausser ta courbe. Donc dès que tu commences à ouvrir les yeux, tu attrapes ton thermomètre que tu auras rangé dans ta table de chevet et hop ! Directement dans le cucul !!! Prends ta température avant un câlin matinal avec chéri !

Il faut que tu saches également qu’il y a certains facteurs qui peuvent avoir une influence sur ta température.

  • Une nuit agitée (cauchemars etc)
  • Plusieurs levés
  • Une nuit trop chaude ou trop froide
  • Si tu es malade

Où faire ta courbe de température ?

Déjà, tu peux la faire toi même à la main en imprimant une grille comme ci-dessous:

Ensuite tu peux aller sur des sites qui vont détecter à ta place ton ovulation (mais pas les courbes triphasiques). Voilà quelques liens qui pourraient être utile :

Maintenant tu as tous les outils pour pouvoir faire ta courbe de température.

Cependant, si tu as besoin d’aide pour interpréter ta courbe ou pour me poser une question, n’hésite pas à me contacter. Attention je ne pourrais pas forcément te répondre de suite. Pour rappel, j’ai 3 enfants en bas âge, je suis enceinte et je suis étudiante en première année de médecine. Donc ne me harcèle pas, j’ai une vie avant le blog.

Laisser un commentaire