Confinés et reconfinés, comment nous l’avons vécu

Je ne t’ai jamais raconté comment s’est passé le premier confinement ! Et pourtant il y en a des choses à raconter !!

Bon comme tu as pu le voir, je n’ai pas pu faire de « grand » retour comme je te l’avais dit, les travaux de notre nouvelle maison nous ont pris énormément de temps et de fatigue … Même si en vrai faut vraiment que je m’y remette.

Mais aujourd’hui je vais te raconter comment s’est passé le premier confinement et le second.

Arrêt de l’école

Nous sommes un peu tombé de haut, même si nous savions que ça aller arriver. Non parce que pas d’école quand on a un ou deux enfants, je pense que c’est plus simple pour le travail à la maison. Je ne parle pas de l’organisation avec le travail etc, ça je vais y venir tout à l’heure. Mais quand on a cinq enfants…. Ca n’a vraiment pas été facile.

J’ai vu passer plusieurs post sur les réseaux, en disant « vous allez voir c’est vraiment bien l’école à la maison » …. Euh pardon ? T’as combien de mômes ?? Ah deux ?! Viens chez moi et on verra si c’est aussi simple que ça !

Alors vous me direz, mais il y a des familles nombreuses qui font l’école à la maison, mais premièrement c’est un choix voulu et réfléchi. Deuxièmement, un des parents est au foyer et/où travail de chez lui et à donc une organisation déjà en place.

Là malheureusement le contexte était tout autre, ça n’a pas été un choix, ça a été imposé. Et aucun de nous étions parent au foyer…

Durant deux semaines nous avons réussi à tenir le rythme des devoirs et des leçons. Lucas été au CP, Candice en GS, Léo en MS et Louis et Lino en crèche. Et quand nous avions les moments de travail, impossible de dire aux deux derniers de jouer ailleurs. Louis voulait faire comme les grands et Lino, qui n’avait pas 1 an, voulait être là avec nous et accroché au sein (évidemment hein !).

Ensuite ils ont commencés à se lasser… Ils ne tenaient plus en place. Lucas a commencé à se braquer sur l’apprentissage de la lecture. Ca a été extrêmement difficile car nous et ses enseignant un trouble Dys. Alors nous avons littéralement laissé tombé. De temps en temps nous lui demandions de lire quelques lignes dans un livre.

Il a eu la chance de pouvoir retourner à l’école tout les jours jusqu’aux vacances scolaires, il a pu se préparer un peu à la rentrée en CE1 ! Son professeur a été vraiment génial avec lui.

Le travail

Grand sujet … Nous avons travaillé tout les deux pendant 2 ou 3 semaines. Comme je suis en 2×8 (une semaine 5h50-13h20, une semaines 13h20-20h50) il a fallu s’organiser car chéri travaillait encore. Donc il restait à la maison quand je travaillais et partait au travail quand j’arrivais. On se voyait peu, on n’a fait que se croiser durant ces 2 ou 3 semaines.

Ca a été un peu la guerre avec son patron. Mon post était moins important que celui de chéri donc ca devait être à moi d’arrêter de travailler. Sauf que je suis intérimaire, donc impossible et il était hors de question que j’arrête de travailler. Il lui a mis la pression sur ce sujet pendant un certain temps d’ailleurs. Mais ça s’est vite arrêté car son entreprise à du fermer. Il faisait du télétravail, mais comme les commerciaux ne pouvaient plus aller chez les clients, Chéri avait que peu de dossiers à traiter…

Quand à moi, ça a été 2 mois 1/2 très difficile. Je suis préparatrice de commande dans une société de cosmétique bio et à faire soi-même. Les boutiques étant fermées, les gens étant cloîtrés chez eux, les commandes ont explosées. Nous avons eu plusieurs réunions, personne n’a pu anticiper ce qu’il se passait. Les commandes avaient plus d’un mois de retard, on se marchait les unes sur les autres, tellement que nous étions nombreuses. c’était la folie et c’était surtout l’enfer !

Nous avons du travailler 6 jours sur 7, c’était devenu trop épuisant. Une équipe de nuit a été créée, mais je n’ai personnellement pas eu l’impression que ça est servit a quelques chose.

Et ca a été un peu conflictuel avec chéri, car moi je pouvais travailler et pas lui. Il devait s’occuper des enfants (on avait échangé les rôles hahaha !!).

La vie de famille

Concrètement, de mon point de vue, ca s’est plutôt bien passé.

Bon avant que Chéri reste H24 à la maison, comme je te le disais plus haut, on ne faisait que se croiser. La vie de couple c’était pas trop ça de ce côté la seulement. C’était très difficile de se voir seulement quelques instants juste avant de se coucher.

Puis son entreprise a dû fermer. Et il est passé à papa au foyer. Et pour en ajouter un peu plus, c’est tombé sur la periode où Lino a débuté son eczéma. Enfin je dirais plutôt répandu et accentué … Nous passions des nuits très difficiles, il dormait sur moi la nuit, pour qu’il évite de trop se gratter.

Il y a eu un avant confinement, on avait dans l’idée de faire un petit 6ème dans quelques années, genre dans 7,8 ou 10 ans. Et il y a eu un après confinement… Chéri ne veut plus entendre parler de bébé, de grossesse plus rien ! Passer H24 avec Lino ça l’a vacciné !!

Bon, hormis ça, et hormis quand chéri ralait que j’aille travailler le samedi et se retrouver encore seul pour gérer les enfants, je pense que ça nous a fait du bien. Du bien de nous retrouver tout ensemble, ça nous a rapproché. On en a profiter pour faire des activités, des soirées télé… Nous avons passés de bons moments tous les sept !

Heureusement que nouc avions un petit jardin, les enfants ont pu en profiter pour se dépenser, sortir de la maison simplement. Quand nous avons eu le droit de sortir se promener, nous leur faisions faire un petit tour de vélo dans l’allée de notre ancienne maison. Qu’est ce qu’ils étaient heureux ce jour là de sortir de la maison, 1 mois 1/2 qu’ils n’étaient pas sorti !

Donc côté vie de famille, au final c’était une expérience !

Repoussé

Ce confinement nous a répoussé deux évenements très important pour nous.

Notre maraige d’abord, qui lui a dû être annulé. La pilule a été très difficile à avaler pour moi.

Ensuite notre maison. Les dossiers d’achat immobilier ont été gelés dans les banques. Nous devions avoir les clefs et commencer les travaux en avril, Chéri avait poser des congés pour ces travaux… Au final, nous avons pu signer (enfin), le 19 juin (le veille du jour où nou aurions dù nous marier)

Deuxième confinement

Celui, je crois qu’on ne s’est même pas rendu compte que nous étions en confinement… Je ne sais pas toi de ton côté comment tu l’as ressenti, n’hésite pas à me le dire d’ailleurs.

Mais les enfants sont allés à l’école normalement, pareil pour la crèche. Nous avons continué notre activité professionnelle tout les deux. Ce qui a changé, c’est de ne pas pouvoir faire de repas en famille ou entre amis. Et également de devoir ressortir avec les attestations.

Ah si, il y a aussi le fait que les enfants n’aient pas pu continuer leurs activités extrascolaire. Lucas du faisait du judo et Candice du Hip Hop. Pour Candice, son club de dance (Up’n dance) a quand même organiser des cours par vidéo. Toutes les semaines on reçoit son cours de dance par mail.

Et de devoir aussi faire tout les achats de Noël par internet. Et même si les magasins sont maintenant de nouveau ouvert, hors de question de remettre les pieds dans un magasin ! De ce que j’ai pu entendre c’est bondé, comment tenir des mesures de sécurité dans ces conditions ?

Mais à part ça, nous n’avons pas vu la différence.

Bon on a du passer Noël en petit comité, ça nous attriste énormément, car cela fait plusieurs mois que je n’ai pas vu mes grands parents. Plus de deux ans que je n’ai pas vu mon oncle, ma tante et mes cousins qui habitent dans la région parisienne… L’année dernière leur train avait été annulé à cause de la sncf, cette année à cause de la covid …

Tout ce que l’on espère en 2021 c’est que tout redevienne à la normale (oui je sais, mais c’est beau de rêver non ?). Et que notre mariage qui a été reporté en juin 2021, soit le rendez-vous où nous pourrons tous nous retrouver après une année 2020 plus que difficile !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :